chaussure running course
Divers

Comment bien choisir vos chaussures de running ?

5/5 - (1 vote)

Le choix des chaussures de running peut s’avérer complexe tant les modèles et marques sont variés. Pourtant, courir avec une paire adaptée à sa morphologie, ses besoins et son type de pratique est primordial, afin de prévenir les blessures et améliorer vos performances.

Analyser ses besoins et sa pratique

Déterminer son type de foulée

Il existe trois types de foulées : universelle, pronatrice et supinatrice. Le choix des chaussures dépend en partie de votre foulée, car il influencera la stabilité et l’amorti de vos runs. On parle ici principalement du rôle de la semelle du pied dans la course.

  • Foulée universelle : le pied se répartit équitablement sur la largeur de sa semelle, c’est le cas d’environ 45% des coureurs.
  • Foulée pronatrice : le pied a tendance à s’étaler vers l’intérieur, ce qui représente environ 50% des coureurs.
  • Foulée supinatrice : le pied a tendance à s’étaler vers l’extérieur lors de la course, cela concerne seulement 5% des coureurs environ.

Pour connaître votre type de foulée, vous pouvez réaliser un test auprès d’un professionnel ou analyser l’usure de la semelle de vos anciennes baskets.

Prendre en compte ses objectifs

Votre pratique de la course à pied doit également déterminer le choix des chaussures. Par exemple, si vous êtes compétiteur, cherchez des modèles dits « performants » offrant une meilleure légèreté et réactivité. Si vous courez pour entretenir votre forme physique, optez plutôt pour des chaussures d’entraînement, plus confortables et adaptées aux sorties longues.

Les critères techniques à prendre en compte

L’amorti

Un bon amorti est primordial dans le choix de vos chaussures de running. Il permettra de minimiser les chocs lors des appuis au sol et de prévenir les blessures articulaires. Selon votre poids et votre type de foulée, privilégiez un modèle qui offre un bon compromis entre protection et sensation de contact avec le sol.

La stabilité

La stabilité renvoie à la capacité de la chaussure à maintenir l’équilibre du pied et à éviter les torsions excessives. Pour cela, assurez-vous que le modèle choisit présente des éléments de renfort et une tige rigide empêchant les déformations.

Le drop

Le drop représente la différence de hauteur entre le talon et l’avant du pied. Choisir un drop adapté à votre foulée et à votre entraînement permettra d’allier performance et confort.

  • Drop faible (0 – 4 mm) : favorise une foulée plus naturelle, sollicitant davantage les muscles du pied et des mollets. Idéal pour les coureurs habitués aux distances longues et aux terrains variés.
  • Drop moyen (5 – 8 mm) : offre un bon compromis entre performance et protection pour les coureurs avec une foulée universelle à légèrement pronatrice.
  • Drop élevé (9 – 12 mm) : privilégie l’amorti et la protection des articulations pour les coureurs débutants ou ayant une foulée pronatrice marquée.

Le poids

Vos chaussures de running doivent être assez légères pour ne pas gêner vos mouvements mais suffisamment solides pour offrir du soutien au pied. En général, les modèles destinés à la compétition seront plus légers que les modèles d’entraînement.

running competition chaussures

Choisir ses chaussures en fonction du terrain

L’adaptation de vos chaussures au type de terrain sur lequel vous courrez est un élément clé dans votre pratique de la course à pied. Voici quelques conseils pour bien choisir selon vos habitudes et les surfaces de course :

Running sur surfaces stables

Si vous courez principalement sur route ou sur piste, optez pour des chaussures de route qui offrent un bon amorti, peu de crampons sous la semelle et un excellent retour d’énergie pour améliorer votre foulée.

Trail et courses nature

Pour le trail ou les courses en nature, privilégiez des chaussures de trail dotées d’amorti adapté au terrain irrégulier, d’un bon maintien avec des renforts et d’une semelle souple en caoutchouc pour assurer une bonne accroche même sur sol humide.

Cross-country

Le cross-country demande un modèle qui offre une excellente adhérence, notamment grâce à ses pointes changeables, et un faible poids pour favoriser la réactivité. Les chaussures de cross se démarquent également par leur excellent maintien du pied.

Les astuces pour bien essayer vos chaussures de running

Lorsque vous achetez une nouvelle paire de chaussures de running, prenez en compte les conseils suivants pour être sûr de faire le bon choix :

  • Essayez-les en fin de journée : vos pieds ont tendance à gonfler durant la journée, il est donc préférable d’essayer les chaussures en fin de journée pour s’assurer qu’elles ne vous serrant pas trop.
  • Portez vos chaussettes de course : pour un essayage optimal, portez directement vos chaussettes de running habituelles lors de l’achat de votre paire de chaussures.
  • Mesurez l’espace à l’avant : prévoyez suffisamment d’espace entre vos orteils et le bout de la chaussure pour éviter les frottements et les compressions lors de la course.
  • Parcourez quelques mètres : n’hésitez pas à courir quelques pas dans le magasin pour être sûr que les chaussures conviennent et ne vous gênent pas.

Choisir sa paire de chaussures est une étape cruciale pour tous les sports afin de profiter pleinement des bienfaits de la course à pied tout en préservant sa santé. Prenez donc le temps d’analyser vos besoins et de vous renseigner sur les différents critères techniques avant de faire votre choix final.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *